bonbonnière

bonbonnière

bonbonnière [ bɔ̃bɔnjɛr ] n. f.
• 1777; de bonbon
1Petite boîte à bonbons. Bonbonnière en argent, en porcelaine.
2Par anal. Petit appartement décoré avec goût.

bonbonnière nom féminin Petite boîte décorative où l'on conserve des bonbons. Intérieur meublé et décoré avec une recherche extrême.

bonbonnière
n. f.
d1./d Boîte à bonbons.
d2./d Fig. Petit appartement arrangé avec recherche.

⇒BONBONNIÈRE, subst. fém.
A.— Petite boîte à bonbons, en général ronde, faite d'une manière recherchée ou joliment décorée :
1. ... il tira de sa poche une merveilleuse bonbonnière creusée dans une seule émeraude et fermée par un écrou d'or qui, en se dévissant, donnait passage à une petite boule de couleur verdâtre et de la grosseur d'un pois. Cette boule avait une odeur âcre et pénétrante; il y en avait quatre ou cinq pareilles dans l'émeraude, et elle pouvait en contenir une douzaine. La bonbonnière fit le tour de la table, mais c'était bien plus pour examiner cette admirable émeraude que pour voir ou pour flairer les pilules, que les convives se la faisaient passer.
A. DUMAS Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 588.
2. La commode ventrue, où les aïeules serraient leurs boîtes de massepains et leurs bonbonnières remplies de berlingots à la bergamote, était également défendue par elle [la reine Maritorne], ...
J. LORRAIN, Contes pour lire à la chandelle, La Reine Maritorne, 1897, p. 95.
B.— P. anal.
1. [P. anal. de dimension, d'aspect] Petite construction d'un style précieusement travaillé ou petit appartement, petite pièce luxueusement aménagé(e), coquettement agrémenté(e) :
3. ... car quelle reine véritable a pu, si mignonne, si naine, si gracieuse qu'elle fût, établir sa demeure dans le château de la reine Blanche? La cour d'un sylphe serait à l'étroit dans cette bonbonnière gothique; l'ombre d'un milan lui cache le soleil; ...
GOZLAN, Le Notaire de Chantilly, 1836, p. 109.
4. Denoisel habitait un entre-sol d'une maison propre, à tapis dans l'escalier. Il n'avait là que trois pièces, mais le boulevard des Italiens était à sa porte. Et son petit salon, dont il avait fait un fumoir, était charmant. C'était une de ces bonbonnières comme en savent faire les tapissiers de Paris, toutes capitonnées, toutes riantes de perse, avec des divans larges comme des lits.
E. et J. DE GONCOURT, Renée Mauperin, 1864, p. 216.
5. J'ai signé mon bail de la rue Murillo et choisi les étoffes pour tendre. Je crois qu'à peu de frais je peux m'organiser là un gentil réduit, une « délicieuse bonbonnière », comme dirait M. Achille Dupont.
FLAUBERT, Correspondance, 1869, p. 25.
6. ... très aisément, l'on s'imagine les colonnes et les parois peintes (...) formant un tout, une harmonie, un ensemble, dans cette bonbonnière [l'église de Brou] qui dépend plus d'ailleurs de la joaillerie que de l'architecture.
HUYSMANS, La Cathédrale, 1898, p. 406.
Rem. Parfois légèrement péj. (ex. 5).
2. [P. anal. de forme] Arg.
a) Tonneau de vidange (cf. D. POULOT, Le Sublime, 1872, p. 178; GILL (et ses collaborateurs), La Petite lune, 1878-79, n° 31, p. 2).
Rem. Attesté aussi dans LARCH. Suppl. 1880, GUÉRIN 1892, FRANCE 1907.
b) Bonbonnière à filous. Omnibus.
Rem. Attesté dans Dict. de l'arg., 1847, p. 211; MICHEL 1856; LARCH. 1880; FRANCE 1907 et Ch.-L. CARABELLI, [Lang. pop.].
PRONONC. ET ORTH. :[]. LAND. 1834 écrit bonbonière avec un seul n.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1777683 « boîte à bonbons » (LINGUET, Annales politiques, civiles et littéraires, Londres, XIV, 446 dans GOHIN, p. 341); cf. 1786 (ds Nouv. Arch. Art. Franc. année 1884, p. 194 : Une boîte bonbonnière); 1817 fig. (STENDHAL, Rome, Naples et Florence, t. 1, p. 55).
Dér. de bonbon; suff. -ière.
STAT. — Fréq. abs. littér. :39.

bonbonnière [bɔ̃bɔnjɛʀ] n. f.
ÉTYM. 1777; de bonbon.
1 Petite boîte à bonbons. Chocolatière, drageoir. || Une bonbonnière en porcelaine, en argent. || Une bonbonnière élégante, finement travaillée.
1 (…) le vieux maréchal de Guermantes, remplissant ma bonne d'orgueil, s'arrêtait aux Champs-Élysées en disant : « Le bel enfant ! » et sortait d'une bonbonnière de poche une pastille de chocolat (…)
Proust, le Côté de Guermantes, Pl., t. II, p. 12.
2 Le poivre dont, au temps d'Henri IV, on avait à ce point la folie que la Cour en mettait dans des bonbonnières des grains à croquer.
Claude Lévi-Strauss, Tristes tropiques, p. 26.
2 (1817). Petite construction; (plus cour.) petit appartement élégant, arrangé avec goût. Bijou. || C'est une bonbonnière, une vraie bonbonnière. Nid.
3 — C'est une bonbonnière que cette pièce ici.
— C'est à peu près notre chambre à coucher… s'il y avait une fenêtre de plus.
Henri Monnier, Scènes populaires, « Le dîner bourgeois », 7, p. 137.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bonbonniere — von Paul Telge Eine Bonbonniere bzw. Bonboniere (französisch bonbonnière) ist ein Behälter aus Kristallglas, Porzellan oder ähnlichem zur Aufbewahrung von Bonbons, Pralinen, Konfekts und Fondants und wurde früher umgangssprachlich auch Weibsdo …   Deutsch Wikipedia

  • Bonbonniere — Bon bon ni[ e]re , n.; pl. { ni[ e]res}. [F.] A small fancy box or dish for bonbons. [Webster 1913 Suppl.] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Bonbonnière — (franz.), Schachtel etc. für Bonbons …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bonbonnière — (frz., spr. bongb ), Behältnis für Bonbons …   Kleines Konversations-Lexikon

  • bonbonnière — BONBONNIÈRE, sub. fém. Boîte à bonbons …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Bonbonnière — Une bonbonnière est un récipient de taille variable, utilisé pour conserver ou présenter les confiseries. Sommaire 1 Généralités 2 Voir aussi 2.1 Sources et Liens Externes 2.2 …   Wikipédia en Français

  • BONBONNIÈRE — s. f. Boîte à bonbons. Une petite bonbonnière. Une belle bonbonnière. Fig. et fam., C est une bonbonnière, se dit D une petite maison arrangée avec beaucoup de propreté et de goût …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Bonbonniere — Bon|bon|ni|e|re 〈[ bɔ̃bɔnje:rə] f. 19〉 = Bonboniere [frz.] * * * Bon|bon|ni|e|re, Bonboniere [bɔŋbɔ ni̯e:rə , …i̯ɛ:rə, auch: bõ… ], die; , n [frz. bonbonnière]: 1. Behälter aus Glas, Porzellan o. Ä. für Bonbons, Pralinen o. Ä. 2. hübsch… …   Universal-Lexikon

  • bonbonnière — (bon bo niê r ) s. f. 1°   Petite boîte à bonbons.    Fig. Une bonbonnière, une petite maison élégante et commode, et, dans un sens de dénigrement, ce qui est trop petit ou n est pas assez élevé pour son objet. Cette église n est qu une… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BONBONNIÈRE — n. f. Boîte à bonbons. Fig. et fam., C’est une bonbonnière, se dit d’une Petite maison arrangée avec beaucoup de propreté et de goût …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”